LA GRAPHOTHERAPEUTE :

La graphothérapeute est là pour rééduquer l’écriture, pour acquérir de l’aisance, de la rapidité
Et retrouver du plaisir à écrire. Réapprendre à l’enfant « le bon geste » qu’il n’a pas acquis pour différentes raisons. Redonner les bases d’un graphisme contrôlé.

Elle est là pour prendre en charge les enfants, les adolescents et les adultes confrontés à ces difficultés qui les perturbent et les gênent dans leurs actes quotidiens.

 

LA GRAPHOTHERAPIE :

Elle sert à aidé les enfants ou les adultes confrontés à des difficultés d’écriture, car pour communiquer et être compris, notre écriture doit être lisible.
Si l’écriture de votre enfant :

  • Est illisible,
  • Que ses cahiers sont sales,
  • Qu’il n’aime pas écrire,
  • Qu’il ne termine jamais ses devoirs dans le temps imparti

C’est qu’il a besoin d’être aider car il est peut être dysgraphique.

Grace à des séances adaptées à ses  difficultés, à des exercices de rééducation personnalisé,
Il reprendra du plaisir à écrire.

LA DYSGRAPHIE :

La dysgraphie est un trouble  affectant l’écriture dans son tracé et dans sa forme.
La dysgraphie est un désordre  affectant l’aisance, la lisibilité ou la rapidité de l’écriture qui se détecte vers 7 -8 ans.

Cette déficience de l’écriture peut entrainer un échec scolaire. L’enfant n’a pas de plaisir à écrire, il refuse d’écrire et il est angoissé par la peur d’entre la formule « Essaye de t’appliquer !! »

6 à 10 % des enfants scolarisés seraient dysgraphiques, on parle de dysgraphie à partir de  8 ans.
De nombreux enfants précoces ou à haut potentiel sont dysgraphiques, car il y a un décalage entre la maturité intellectuelle et son développement psychomoteur

 

Le GEGAP est un Groupement Européen de Graphothérapeutes Approche Plurielle.

LE GROUPEMENT A POUR OBJETIF:

Développer au niveau national et européen, face à une demande croissante, un réseau de graphothérapeutes formés à cette approche globale

LE GROUPEMENT A POUR PHILOSOPHIE :

Considérer les troubles de l’écrit chez l’enfant et l’adolescent comme le symptôme, un appel à l’aide, un appel silencieux

La graphothérapie Approche Plurielle c’est considérer l’enfant dans sa globalité et son environnement ;C’est aussi prendre en compte les relations parents–enfants et enfants – enseignants. C’est chercher des solutions et des remédiations. C’est également faire passer des bilans à partir de tests spécifiques : graphomoteur, attention, mémoire, repèrage visio-spatial, langage, copie, lecture…..

Pour en savoir plus taper : WWW.GEGAP.FR